NOESIS est née de la rencontre entre Flora Pilet, artiste chorégraphique et Alexandre Le Petit, dramaturge et metteur en scène, en 2014. La démarche artistique de la compagnie s’inscrit fondamentalement dans une temporalité qui accorde une importance essentielle au processus d’écriture et à la recherche. En cela, la compagnie défend l’idée que le travail créatif a besoin de temps parfois longs et lents et d’espaces nomades et poreux pour se nourrir et se développer.

Notre volonté est de produire et diffuser des spectacles dans lesquels chaque élément est au service d’une dramaturgie qui dégage une esthétique forte permettant au spectateur d’entrer en relation avec une idée, une intention, un désir au-delà de la simple considération factuelle d’une danse bien exécutée au plateau. Il est important pour nous de stimuler l’attention du spectateur dans une relation à une certaine forme de fiction. Nous posons comme principe que nous utilisons le corps en général et la danse en particulier en tant que matériau d’écriture au service d’un propos qui déborde sur des questions politiques, philosophiques & poétiques.

Notre désir et notre ambition est de construire une écriture émancipée et libre, qui ne perd pas notre époque des yeux en tentant de lui rappeler ces mots de Robert Musil :  « S’il y a un sens du réel, il doit aussi y avoir un sens du possible. » Nous soutenons et collaborons depuis le début aux activités de l’institut nomade, qui essaiment au niveau européen. L’institut nomade est un espace de recherche et d’expérimentation trans-disciplinaire fondé par Alexandre Le Petit. Les sessions de recherche et création menées au sein de l’institut entrent en résonance avec la démarche artistique de la compagnie, et permettent des espaces de réflexion collective autour de questions politiques, philosophiques, culturelles qui nous semblent  indispensables au travail artistique.

C/O les Ateliers Intermédiaires
15 bis rue Dumont D’Urville
14000 Caen
07.68.29.71.77
info@cie-noesis.org